Observatoire Urbain du Grand Nouméa (OUGN)

Qu’est-ce que l’OUGN ?

Financé par le contrat d’agglomération, l’OUGN collecte et analyse les données relatives à la démographie, au logement, aux équipements publics, au foncier… Ainsi, il permet de suivre l’évolution urbaine de l’agglomération du Grand Nouméa.

Les missions générales de l’OUGN sont :

  • Les bases de données : les logements ayant reçu une aide publique, les logements privés, les permis de construire, les équipements publics et d’intérêt public, la démographie.
  • Les études, publications et enquêtes sur les domaines du logement, de la démographie, des équipements, du foncier
  • L’expertise auprès des collectivités et la communication auprès des services publics, des organismes privés et des particuliers

L’OUGN fournit les indicateurs qui permettent d’anticiper les besoins de construction de logement et d’équipements publics.

L’OUGN nourrit les études urbaines du SIGN, des communes et des autres partenaires, comme les différents organismes en charge du logement.

 

Le dynamisme démographique du Grand Nouméa

L’agglomération compte 163 723 habitants en 2009, soit près de 17.500 personnes supplémentaires depuis 2004.

Evolution de la population des communes du Grand Nouméa

L’accroissement de la population est particulièrement marqué dans les communes de Dumbéa et de Païta.

Accroissement annuel de la population

L’évolution de la construction de logements

L’agglomération du Grand Nouméa compte près de 50.500 résidences principales (recensement 2009).

Evolution du nombre de résidences principales dans le Grand Nouméa

Parmi ces logements, près de 9.600 sont des « logements aidés », c’est-à-dire construits grâce à une aide publique.

Logements ayant reçu une aide publique
  estimation 2009 %
Dumbéa 950 9,9%
Mont-Dore 900 9,4%
Nouméa 7 000 72,9%
Païta 750 7,8%
Grand Nouméa 9 600 100%

Nouméa concentre la grande majorité des logements aidés de l’agglomération. Néanmoins, les trois autres communes rattrapent aujourd’hui leur retard.

Environ 2.150 logements supplémentaires privés et publics se construisent en moyenne chaque année sur l’agglomération.

Evolution des logements accordés

L’année 2009 montre une chute importante des permis accordés qui pourrait être le signe d’un affaiblissement de la pression immobilière.

Permis de construire (2006 - 2009) - Nombre de logement

Le Grand Nouméa va poursuivre son développement au cours des 10 prochaines années avec plus de 25.000 logements en projet.

La production de ces logements se concentre dans quelques projets phares : les ZAC de Dumbéa-sur-mer, de Panda et du Centre Urbain de Koutio (plus de 7.000 logements), la zone d’Ondémia à Païta (4.000 logements), les Centres Villes du Mont-Dore et de Nouméa (plus de 1.000 logements).

 

Nombre de logements en projet pour la période 2010 - 2020

La répartition des équipements publics dans l’agglomération

L’agglomération compte près d’un millier d’équipements publics, para-publics et d’intérêt public.

64,1% de ces équipements publics (soit 651 équipements) sont situés sur la commune de Nouméa, et 10% sont situés dans le Centre-ville.

En périphérie, le développement récent et rapide de l’habitat a généré un décalage entre la création des équipements et la croissance de la population.

Equipement publics - Global (hors administration)

L’agglomération du Grand Nouméa compte un total de 246 sites administratifs. La commune de Nouméa joue pleinement son rôle de « capitale » administrative puisque 81,3% des sites administratifs y sont localisés, alors que les 3 communes périphériques comptent chacune près d’une quinzaine de sites.

Le SCAN (Schéma de Cohérence de l’Agglomération Nouméenne) préconise de ré-équilibrer l’agglomération en développant l'installation des équipements et des administrations dans les communes de Dumbéa, du Mont-Dore et de Païta.

Ce rééquilibrage permettra de diminuer les déplacements et d’éviter de créer des « communes dortoirs », c’est-à-dire n’ayant qu’une fonction résidentielle.

La répartition des emplois dans l’agglomération

L’agglomération nouméenne compte près de 57 000 emplois salariés (RIDET 2010).

Répartition des emplois de l'agglomérationdu Grand Nouméa

Les principales zones d’emploi de l’agglomération sont :

  • le Centre-Ville de Nouméa (13.750 emplois)
  • et la Zone Industrielle de Ducos (près de 7.350)

Ces zones comportent plus d’ 1/3 des emplois du Grand Nouméa.

Nombre d'emplois